Bienvenue à Bézu-le-Guéry
Nous sommes le dimanche 18 août 2019

Météo à
Bézu-le-Guéry

Accueil > Actualités

Restauration de la toiture de l’église en partenariat avec la Fondation du Patrimoine de PICARDIE

Notre église située au cœur de notre village, occupe une place importante dan sle tissu urbain de Bézu-le-Guéry.
Cet édifice historique, abrite notamment la plaque commémorative en mémoire du lieutenant-colonnel Richard DERBY (gendre de Théodore ROOSEVELT) qui y installa un hôpital de campagne en 1918, durant la première Guerre Mondiale.
l’intérieur, datant du XVIII ème siècle, avec ses voûtes en berceau et ses parements lambrissés, lui apporte un charme incomparable.
Malgré un remaniement de la toiture en 1976, par l’association « des amis de l’église de Bézu », à ce jour, la couverture totale de l’édifice souffre du temps et des intempéries, mettant en péril tous les efforts consentis par la commune et les différentes associations.
Le coût global du projet, qui consitste à procèder à la restauration totale de couverture de l’église, garantissant la pérénnité du patrimoine communale, s’élève à 77 637€ HT .
Notre modeste commune de 273 habitants, ne peut assumer seule la restauration totale de la toiture du monument, c’est pourquoi, nous avons décidé de faire appel aux généreux souscripteurs, afin de nous aider à financer ce projet.
Au nom de chacun des citoyens de notre commune, je vous remercie d’avance de votre générosité.

Le Maire, Philippe GUYON

LE PROJET DE RESTAURATION DE LA TOITURE DE L’EGLISE de BEZU-LE-GUERY
est soutenu par LA FONDATION DU PATRIMOINE de PICARDIE.

La souscription, pourquoi ?
La souscription, mode d’action privilégié de la Fondation du Patrimoine, permet de mobiliser le mécénatde particuliers et d’entreprises afin de compléter le financement public.
Elle permet également au donateur de s’inscrire dans l’histoire de cette œuvre d’art et de profiter d’une réduiction d’impôts.

Comment faire un don ?
Par courrier : Envoyer un bon de souscription complété et accompagné de votre règlement par chèque libeller à l’ordre de « Fondation du Patrimoine - église de Bézu-le-Guéry », adressé à la Fondation du Patrimoine PICARDIE
2, promenade Saint-Pierre-des-Minimes - 60200 COMPIEGNE

Ou bien déposer votre don directement en Mairie de Bézu-le-Guery.

Par Internet : Faites votre don en ligne sur notre site internet sécurisé :
www.fondation-patrimoine.org/59252

Mon don me permet de bénéficier d’une économie d’impôt
Pour les particuliers, le don ouvre droit à une réduction :
- de l’impôt sur le revenu à hauteur de 66% du don et dans la limite de 20% du revenu imposable.
- de l’impôt sur la fortune immobilière à hauteur de 75% du don dans la limite de 50.000€ (cette limite est atteinte lorsque le don est de 66.666€)
Pour les entreprises, le don ouvre droit à une réduction d’impôt de 60% du don et
dans la limite de 5% du chiffre d’affaires.

Délégation Picardie
2, promenade Saint-Pierre-des-Minimes
60200 COMPIEGNE
03.44.86.20.87
www.fondation-patrimoine.org

 

A.P.E.M. 20 ans

 

Commémoration 8 mai 1945

 

Rond-point de Noël

Le Rond-Point de Noël est en place

Ce samedi 8 décembre, c’est avec grand plaisir que nous avons « inauguré » le traditionnel rond-point de noël de la commune.

Ne souhaitant pas "copier" les nombreux giratoires de la région, à la tendance plutôt jaune, ces derniers temps, cette année, ce dernier, a revêtu son habit de milles lumières, pour accompagner les magnifiques petits chalets de montagne, qui ornent le talus.
Pour accompagner cet évènement, la Municipalité avait également organisé un petit marché de noël, situé dans la cour de la Mairie.
Ce fut également l’occasion d’acceuillir nos aînés, pour leur remettre le traditionnel colis de fin d’année.

Une bonne partie de l’après-midi, de multiples animations de loisirs créatifs étaient prévues pour occuper les plus jeunes, sans oublier l’indispensable décoration du très grand sapin, généreusement offert par Jean PITULA, que nous remercions particulièrement.

Cette conviviale journée à été cloturée par un apéritif musical, animé par les musiciens de l’APEM, que nous remercions aussi très chaleureusement.

 

Commémoration du Centenaire de l’Armistice du 11 novembre 2018

Message du Président de la République A l’occasion du centenaire de l’Armistice de 1918

Un siècle.

Un siècle que l’Armistice du 11 novembre 1918 est venu mettre un terme aux combats fratricides de la Première Guerre mondiale.

A cet affrontement interminable nation contre nation, peuple contre peuple. Avec ses tranchées pleines de boue, de sang et de larmes. Ses orages de feu et d’acier qui grondaient par tous les temps et déchiraient les ciels les plus calmes. Ses champs de bataille éventrés et la mort, omniprésente.

Le 11 novembre 1918, un grand soupir de soulagement traverse la France. Depuis Compiègne où l’Armistice a été signée à l’aube, il se propage jusqu’aux champs de bataille.

Enfin, après quatre interminables années de bruit et de fureur, de nuit et de terreur, les armes se taisent sur le front occidental.

Enfin, le vacarme funeste des canons laisse la place à la clameur allègre qui s’élève de volées de cloches en sonneries de clairons, d’esplanades de grandes villes en place de villages.

Partout, on célèbre alors avec fierté la victoire de la France et des alliés. Nos poilus ne se sont pas battus pour rien ; ils ne sont pas morts en vain : la patrie est sauvée, la paix, enfin, va revenir !

Mais partout, aussi, on constate le gâchis et on éprouve d’autant plus le deuil : là, un fils pleure son père ; ici, un père pleure son fils ; là, comme ailleurs, une veuve pleure son mari. Et partout on voit défiler des cortèges de mutilés et de gueules cassées.

Françaises, Français, dans chacune de nos villes et dans chacun de nos villages, Françaises et Français de toutes générations et de tous horizons, nous voilà rassemblés en ce 11 novembre.

Pour commémorer la Victoire. Mais aussi pour célébrer la Paix.

Nous sommes réunis dans nos communes, devants nos monuments aux morts, pour rendre hommage et dire notre reconnaissance à tous ceux qui nous ont défendu hier mais aussi à ceux qui nous défendent aujourd’hui, jusqu’au sacrifice de de leur vie.

Nous nous souvenons de nos poilus, morts pour la France. De nos civils, dont beaucoup ont aussi perdu la vie. De nos soldats marqués à jamais dans leur chair et dans leur esprit. De nos villages détruits, de nos villes dévastées.

Nous nous souvenons aussi de la souffrance et de l’honneur de tous ceux qui ont quitté leur terre et sont venus d’Afrique, du Pacifique et d’Amérique sur ce sol de France qu’ils n’avaient jamais vu et qu’ils ont pourtant vaillamment défendu.

Nous nous souvenons de la souffrance et de l’honneur des dix millions de combattants de tous les pays qui ont été envoyés dans ces combats terribles.
Françaises, Français, nous sommes aussi unis en ce jour dans la conscience de notre histoire et dans le refus de sa répétition.

Car le siècle qui nous sépare des terribles sacrifices des femmes et des hommes de 14-18 nous a appris la grande précarité de la Paix.

Nous savons avec quelle force, les nationalismes, les totalitarismes, peuvent emporter les démocraties et mettre en péril l’idée même de civilisation.

Nous savons avec quelle célérité l’ordre multilatéral peut soudain s’écrouler.
Nous savons que l’Europe unie, forgée autour de la réconciliation de la France et de l’Allemagne, est un bien plus fragile que jamais.

Vigilance ! Tel est le sentiment que doit nous inspirer le souvenir de l’effroyable hécatombe de la Grande Guerre.

Ainsi serons-nous dignes de la mémoire de celles et ceux qui, il y a un siècle, sont tombés. Ainsi serons-nous dignes du sacrifice de celles et ceux qui, aujourd’hui, font que nous nous tenons là, unis, en peuple libre.

Vive l’Europe en paix !
Vive la République !
Et vive la France !

 

Heureuse visite des descendants de Richard DERBY

Le 26 Août dernier, nous avons eu le grand plaisir d’accueillir les descendants du Lieutenant Colonnel Richard DERBY, spécialement venus des Etats-Unis pour la commémoration dédiée à Qentin ROOSEVELT, à Coulonges-Cohan.
A l’occasion de cette visite, nous avons été ravis de faire la connaissance des enfants et petits enfants de Robert et William, pas moins de 3 générations réunies dans l’église pour perpétuer le souvenir.

Comme annoncé, lors de leur venue en juin dernier pour l’évènement de la commémoration du centenaire, Robert et William, en accord avec la famille BOON, sont venus annoncer à Monsieur le Maire leur participation financière dans le projet de rénovation totale de la toiture de notre église.
Ils nous ont confié, avec beaucoup d’émotion, que ce geste, au delà de l’aspect financier, représente un devoir de mémoire, comme l’avait déjà fait leurs parents, il y a plusieurs années.

 

"Champions du Monde"

Après 1998, le 15 juilliet 2018, la France remporte sa deuxième coupe du monde de football, face à la Croatie (4-2). Il faut croire que "la réplique de la coupe", placée au centre du rond-point depuis le début de la compétition, à porté chance aux bleus. Partout dans le pays, mais encore plus a Bézu-le-Guéry, tout le monde à suivi avec ferveur l’ensemble des matchs de l’équipe de France, menée par Didier DESCHAMPS.

 

Inauguration de la passerelle Richard DERBY

Discours d’inauguration de la plaque et de la Passerelle « Richard DERBY »
Inaugurée le 3 juin 2018, lors de la commémoration du centenaire, en présence des descendants du Lieutenant Colonnel.

Monsieur le conseiller général,
Monsieur le président de la communauté de commune,
Mesdames, Messieurs les Maires et élus,
Mesdames, Messieurs les présidents des associations,
Mesdames, Messieurs,

En cette commémoration du centenaire de la Grande Guerre, et durant tout ce week-end, nous avons voulu rendre hommage à un Homme, qui par son engagement, son dévouement, et son humanité, a marqué historiquement et à jamais notre village, en installant un Hôpital de campagne dans l’église en juin 1918.

Le docteur Richard DERBY-ROOSEVELT, Chirurgien Américain, gendre du Président Théodore ROOSEVELT, fut l’un des premier volontaire civil en 1914 à l’Hôpital américain de Neuilly pour y soigner les blessés de la Grande Guerre.
Puis engagé dans le corps de médical aux Etats-Unis, il débarque en France avec le 2ème train sanitaire de la 2ème Division.
Dès le 1er juin 1918, il établit l’hôpital de campagne dans l’église et l’école du village.
Il coordonne les services de santé entre la zone de front où se déroulent les combats du bois Belleau et la zone arrière, jusqu’au 10 juin 1918.
Plus de 6000 cas seront traités dans cet hôpital.
Aujourd’hui, nous souhaitons lui témoigner tout notre Respect, notre Admiration et notre Reconnaissance.
C’est la raison pour laquelle, 100 ans plus tard, en mémoire de son engagement, et de son passage dans notre village, la commune a souhaité lui dédier cette passerelle, symbole d’ouverture vers l’avenir et l’espérance, réunissant deux parcelles de terre, comme une métaphore symbolique du lien d’amitié qui uni nos deux pays depuis de nombreuses années.
Déjà en 1935, Isidore LAMICHE, mon grand-père fut invité avec sa famille aux États-Unis, en mémoire de cette amitié.
Vous pouvez découvrir la plaque.
Avant de demander à Robert et William GANNETT (descendants de M. Richard DERBY), de couper le ruban de cette passerelle, je vous informe qu’une petite surprise nous attend de l’autre côté, si vous le souhaitez, nous vous invitons à planter, ensemble, un chêne rouge d’Amérique, l’arbre roi, symbole de la vie, de longévité, symbole de puissance et de sagesse, symbole de force et de solidité à l’image de l’amitié qui nous unie, pour que demeure le souvenir pour les nombreuses générations à venir.

M. GUYON Philippe
Maire de la commune de Bézu-le-Guéry

 

Rond-Point de la commémoration

les 1er, 2 et 3 juin 2018 avait lieu le week-end de commémoration de la première Guerre Mondiale. A cette occasion, notre rond-point avait revêtu ses couleurs Franco-Américaines, mais surtout, il portait fièrement l’emblème des Marine Américains, United States Marine Corps ainsi que le blason « Indian Head » de la second Infantry Division à laquelle appartenait le Lieutenant Colonnel Richard DERBY, qui installa un Hôpital de campagne dans l’église de Bézu-le-Guery dès le 1er juin 1918.

 

HOMMAGE au Lieutenant-Colonel Richard DERBY

Au programme de cette manifestation ouverte à tous :

Vendredi 1er juin
- 18h30 - Célébration œcuménique : dans l’Eglise de Bézu-le-Guéry avec l’accueil des descendants du Lieutenant-colonel R. DERBY-ROOSEVELT
- 20h - Inauguration de l’exposition Salle Marie-Paule “1918-2018 la mémoire conservée et les secours américains”
Avec reconstitution précise d’une salle d’opération, comprenant de nombreux objets uniques.

Samedi 2 juin
- 10h - Ouverture au public de l’exposition pour tout le week-end (10h/18h)
Participation de la librairie des Fables, avec choix de livres sur la Grande Guerre - 11h - Dépôt de gerbe au monument aux Morts suivi du verre de l’amitié
- 15h - Projection en continu dans l’Eglise d’un documentaire sur les Marines
“DEVIL DOGS”, les films du Signal Corps 1918, ainsi que “l’arrivée des troupes
américaines dans notre région”
Entrée GRATUITE
- 18h - Observation de la ligne de front à bord d’une Montgolfière, ascension en vol captif, tel que pratiqué durant le conflit.
(Enfants -14 ans = 10€ ; Adultes = 20€)

Dimanche 3 juin
- 10h30 - Inauguration de “la passerelle Richard DERBY”
Parc de jeux derrière l’Eglise.
Monsieur le Maire, dévoilera une plaque commémorative en hommage au Major Richard DERBY M.C.-U.S.A. Division Surgeo - 2d Division, qui installa un hôpital de campagne à l’intérieur de l’Eglise du village en juin 1918.
- 11h - Concert de l’A.P.E.M. (Alliance Musicale de Bézu-le-Guéry) sur le parvis de l’Eglise avec un choix de musiques américaines, en lien avec l’événement.
Un lâché de ballons clôturera le concert.

EXPOSITION EXCEPTIONNELLE (tout le week-end de 10h à 18h)
“1918-2018 la mémoire conservée et les secours américains”
Nombreux objets uniques.

FAIRE UN DON* pour aider à la restauration de la toiture de l’Eglise de BÉZU-LE-GUÉRY :
- PAR COURRIER :
Fondation du Patrimoine de Picardie
2, Promenade St Pierre des Minimes
60200 Compiègne
(Tél. 03 44 86 20 87)
- PAR INTERNET :
www.fondation-patrimoine.org/fondation-du-patrimoine/picardie/presentation
* Votre don est déductible des impôts

BUVETTE ET PETITE RESTAURATION SUR PLACE

 

Notre rond-point des Commémorations

En lien avec le week-end des Commémorations en hommage au Lieutenant-Colonel Richard DERBY, voici notre rond-point de juin.
Toutes les informations autour des célébrations du 1er au 3 juin ici.

 

Rond-point de Pâques

 

les sports d’hiver

 

La Chandeleur

 

Voeux de la Municipalité

 

Meilleurs Voeux 2018

Toute l’équipe Municipale
vous présente
ses meilleurs voeux
pour l’année 2018

 

Fêtes de l’avent

 

"Le Rond-point de Noël est arrivé"

Malgré le mauvais temps de ces dernier jours, le rond-point de Bézu-le-guéry a enfin revêtu son habit de noël, pour la plus grande joie des petits et des grands.
Cette année, les acteurs du giratoire, ont imaginé un Père Noël en "manège féérique", qui aurait pu ne pas tourner rond sans le concours et l’assistance de Monsieur Jean Antrope, propriétaire du mécanisme.

Mais tout sera prêt, vendredi 15 décembre à partir de 17h30, pour accueillir les Bézuyats, comme chaque année, pour la décoration du sapin de la commune et venir profiter des réjouissances de l’avent, organiser par la Municipalité dans la salle Marie-Paule.

 

"Adieu JOHNNY"

"ON A TOUS QUELQUE CHOSE DE JOHNNY"
Le temps de quelques jours, le rond-point de Bézu-le-Guéry, a lui aussi voulu rendre hommage à ce monument de la chanson française qu’était Johnny HALLYDAY.
Qui n’a jamais fredonné un air de johnny, qui n’a pas un souvenir ou un instant précis de sa vie marqué par une chanson de johnny.
Nous saluons l’homme et l’artiste qui à su traverser les décennies et marquer les générations bien au delà du Rock’n roll.

Adieu Johnny.